News > Ford teste une technologie connectée qui pourrait bien sauver des vies

Ford teste une technologie connectée qui pourrait bien sauver des vies

Relaxnews
 - 26/06/2017

Lors de l'événement spécial UK Autodrive, qui s'est tenu jeudi 22 juin au Royaume-Uni, Ford a fait la démonstration d'une fonctionnalité connectée destinée à faciliter l'arrivée des services d'urgence sur les scènes d'accidents et de crimes.

UK Autodrive est un événement britannique sponsorisé par le gouvernement qui présente les avancées des constructeurs et des fournisseurs établis en Grande-Bretagne en matière de conduites autonomes.

Jaguar Land Rover a profité de cet événement pour faire la démonstration publique de voitures ayant atteint le niveau 4 d'autonomie (l'étape précédant l'autonomie totale).

Si cette technologie ne doit être produite en série que dans une décennie, une autre fonctionnalité plus simple de Ford pourrait bientôt se démocratiser.

Les pompiers, les équipes médicales et la police ont parfois des difficultés à répondre aux urgences en raison des embouteillages. De plus, rien qu'au Royaume-Uni, 475 accidents de la route impliquant des véhicules d'urgence ont été signalés en 2015.

Si l'ambulance ou la police pouvaient diffuser un signal électronique pour annoncer leur approche, la direction qu'ils comptent emprunter (et ainsi la meilleure manière de leur céder le passage), nombre de ces accidents seraient évités. Les services d'urgences arriveraient plus rapidement à destination.

De nombreuses voitures disposent déjà de la communication véhicule à véhicule (V2V), notamment chez Audi, Mercedes, Toyota et Cadillac. D'autres marques l'installeront dans les années à venir. Cette technologie V2V basique aide les voitures à ralentir ou à accélérer, signale la présence de véhicules dans les virages et prévient les automobilistes en cas d'accidents, de variations du trafic ou de circulation difficile.

Volvo, par exemple, utilise actuellement une flotte de voitures connectées pour aider les autorités de Göteborg (Suède) à identifier les routes les plus enneigées et nécessitant une intervention.

Land Rover teste un système qui recense les nids de poules et envoie les informations aux équipes d'entretien de la voirie.

 

Photo : ©The Ford Motor Company