News > L'avenir sourit à la voiture autonome

L'avenir sourit à la voiture autonome

Relaxnews
 - 16/09/2016

Les Japonais sont convaincus que la plupart des objets sont dotés d'un esprit. C'est pourquoi les voitures japonaises, minis ou super coupés, sont conçues de façon à afficher un visage 'souriant'. Mais Semcon et l'institut de recherches suédois Viktoria Swedish ICT vont bien plus loin. Ensemble, ils ont développé le concept de 'Smiling Car', qui sourit littéralement à l'approche d'un piéton.

Une telle idée peut paraître un peu ridicule au premier abord. Mais les véhicules devenant progressivement autonomes, les constructeurs doivent fournir de gros efforts afin d'humaniser leurs systèmes.

"De nombreuses discussions relatives aux voitures autonomes se portent exclusivement sur l'aspect technologique. Mais la manière dont ces véhicules interagiront avec des usagers de la route sans protection est tout aussi importante à considérer", explique Karin Eklund, responsable de l'expérience utilisateur chez Semcon.

Cela se vérifie particulièrement aux croisements et aux carrefours, là où le conducteur humain signale normalement de façon physique son intention aux piétons, cyclistes et autres usagers de la route. Selon les recherches entreprises par Semcon, 8 piétons sur 10 recherchent le regard des conducteurs avant de traverser la route.

"La force de la Smiling Car, c'est qu'elle permet aux gens de communiquer comme ils en ont l'habitude au lieu de passer par un détour technologique", explique Eklund.
Le sourire est universel : si quelqu'un vous sourit, c'est qu'il vous a vu. Son utilisation est donc une solution simple et très ingénieuse.

Semcon fournit des technologies et des pièces détachées aux constructeurs. Mais les constructeurs réfléchissent eux aussi à leurs propres solutions. Nissan, par exemple, a fait appel à l'anthropologue Melissa Cefkin. Elle a rejoint l'équipe travaillant sur les véhicules autonomes pour essayer de comprendre les éléments humains de la conduite et les recréer dans l'univers de l'automobile autonome.

"Ajouter une dimension autonome à l'automobile transformera la société et ce jusque dans la manière dont nous nous comporterons et interagirons quotidiennement sur la route", explique Cefkin. "Nous essayons de tirer des leçons de nos expériences afin d'offrir au véhicule autonome tout le savoir nécessaire".

La voiture souriante de Semcon est dans ses premières phases de développement. L'entreprise espère ajouter des capteurs capables de détecter le mouvement du regard ou de la tête d'une personne de façon assez précise pour déterminer si celle-ci a remarqué la voiture et l'a prise en considération.

"Aujourd'hui, tout le monde sait qu'une voiture doit signaler un changement de voie. Il faut à présent mettre au point un langage commun pour régir l'interaction entre voitures autonomes et piétons", conclut le PDG de Semcon Markus Granlund.

 

Photo : ©Semcon