News > Le match des loueurs de scooters électriques parisiens

Le match des loueurs de scooters électriques parisiens

Relaxnews
 - 21/08/2017

La lutte fait désormais rage à Paris entre les deux services de location de scooters électriques CityScoot (implanté depuis 2016) et Coup (nouveau venu durant l'été 2017). Dans les deux cas, il s'agit de scooters électriques mis à disposition en libre-service, ne nécessitant ni bornes de recharge ni abonnement, tout le système de location s'effectuant via une application mobile dédiée.

Présentation

Arrivé à Paris en 2016, CityScoot a depuis lors étendu son offre à Neuilly-sur-Marne et Levallois-Perret. L'idée est de pouvoir se déplacer n'importe quand (entre 7h et minuit) de manière fluide dans le trafic parisien, tout en respectant l'environnement et en faisant des économies, et sans s'engager. Les utilisateurs peuvent localiser un scooter disponible près de l'endroit où ils se trouvent et prendre connaissance de son autonomie avant de le réserver. Un casque homologué est à disposition sous la selle et le client n'a jamais à se préoccuper de recharger le scooter, car c'est précisément le rôle de l'équipe de maintenance de CityScoot. Le service propose déjà un large parc de 1.000 scooters. L'application est disponible pour Android et iOS.

Société allemande filiale de Bosch, Coup propose exactement le même service, sur Paris intramuros uniquement mais 24 heures sur 24 et sept jours sur sept. Déjà installé à Berlin, Coup débarque donc dans la capitale française avec une offre ultra compétitive, et d'ores et déjà 600 scooters disponibles. Là aussi, nul besoin de s'abonner ou de se préoccuper de recharger son scooter : toute la maintenance est prise en charge par les équipes de Coup. Tout comme pour CityScoot, l'application Coup est à disponible gratuitement pour Android et iOS.

 

Le matériel

CityScoot met à disposition des scooters fabriqués par l'allemand Govecs, lesquels peuvent rouler jusqu'à 45km/h et affichent une autonomie d'environ 60km. Coup a de son côté opté pour des modèles du constructeur taïwanais Gogoro, au design frais et qui peuvent également atteindre les 45 km/h. Dans tous les cas, un casque est gracieusement mis à disposition, placé sous le siège du conducteur.

 

Les tarifs

Chez CityScoot, le tarif dépend de la durée du trajet, facturé 0,28€ la minute. Les utilisateurs réguliers peuvent quant à eux opter pour des packs plus économiques de 100 minutes (25€) ou 500 minutes (100€). Du côté de Coup, un trajet revient à 4€ jusqu'à 30 minutes puis 1€ supplémentaire par nouvelle tranche de dix minutes. Coup propose également des forfaits à 25€ la journée (de 7h à 19h) ou 15€ la nuit (de 19h à 7h). Excepté donc les petits trajets de moins d'un quart d'heure, Coup s'avère moins cher que son concurrent.

 

L'outsider

CityScoot et Coup n'ont pas le monopole de la location de scooters électriques à Paris. Face à ces deux acteurs majeurs, le "petit" Mober tente également de percer, mais avec seulement quelques dizaines d'exemplaires de la marque Emco à louer pour le moment, à raison de seulement 0,19€ la minute de circulation.

 

Photo : ©COUP France