News > Le nouveau pneu MICHELIN Alpin 5

Le nouveau pneu MICHELIN Alpin 5

 - 05/11/2014

Michelin sort Alpin 5, le pneu le plus adapté à la conduite sur routes mouillées ou enneigées.  Le nouveau pneu MICHELIN Alpin 5 bénéficie de deux hautes technologies. L’une touche à la conception de la « sculpture » de la bande roulement (en termes simples, il s’agit des dessins de la gomme de la bande de roulement, partie du  pneu en contact avec la route). L’autre réside dans la composition même du mélange de gomme utilisé pour la bande de roulement.


La nouvelle sculpture de la bande de roulement du pneu MICHELIN Alpin 5 génère :
Un effet crémaillère pour mordre la neige et pour une meilleure résistance à l’aquaplanning. Une sculpture directionnelle très découpée, des pavés de gommes spécifiques et un taux d’entaillement important, en augmentation de 17 % par rapport au prédécesseur, c’est ce dont bénéficie le nouveau pneu MICHELIN Alpin 5. Le pneumatique créé son empreinte dans la neige et un principe d’engrenage se met en place. Cet effet est généré par la sculpture directionnelle très découpée et des pavés de gommes spécifiques. La nouvelle orientation des canaux latéraux évacue l’eau et repousse les limites d’aquaplanning ;
Un effet griffe pour une meilleure traction sur la neige. Les lamelles agissent comme des milliers de petites griffes qui s’accrochent au sol. Cela crée de la motricité. Et cet effet est d’autant plus efficace si le nombre de lamelles est important et leurs formes particulièrement étudiés. Le nouveau pneu MICHELIN Alpin 5 dispose ainsi par rapport à son prédécesseur de 12 %% de motifs en plus, de 16 % de lamelles en plus et d’un taux d’entaillement en augmentation de 17 %.
 
Une rigidification de la bande de roulement pour une meilleure précision de conduite. Des motifs et des orientations spécialement conçus pour une fonction autobloquante, c’est ce que propose la technologie Stabiligrip. Plus la surface de gomme au sol est importante, meilleure est l’adhérence. Or, un pneu se déforme à chaque tour de roue. Les ingénieurs Michelin  ont donc travaillé sur des motifs et des orientations spécialement conçus pour avoir une fonction autobloquante. C’est cela qui apporte une meilleure précision de conduite.
 
Le nouveau mélange de gomme adapté à tous les types de sols hivernaux :
Pour une bonne adhérence sur sol mouillé froid, le mélange de gomme doit comporter une forte charge de silice. Michelin a choisi, pour la  première fois dans une gamme de pneumatiques Hiver, d’ajouter des élastomères fonctionnels dans son mélange de gomme. C’est l’Innovative Tread Compound Teechnology.
 
Le rôle de ces élastomères est de rendre le mélange plus homogène avec des taux de charge en silice  plus élevés. C’est ainsi  qu’on améliore les performances d’adhérence sur sol mouillé et enneigé, tout en gardant un bon niveau d’efficacité énergétique.
 
Le nouveau mélange de gomme fait appel à la nouvelle technologie Hélio Compounde 4e génération de Michelin. Il contient de l’huile  de tournesol qui permet d’optimiser le fonctionnement du pneu à basse température.
 
Le pneu MICHELIN Alpin 5 obtient, grâce à l’ensemble de ces innovations, une note B pour qualifier sa performance d’adhérence sur sol mouillé dans le cadre de l’étiquetage européen des pneumatiques, là où son prédécesseur obtenait la note C. 
 
Photo ©JOEL PEYROU / MICHELIN 2014