News > Lille change son plan de circulation

Lille change son plan de circulation

Lille-AFP
 - 25/08/2016

La ville de Lille est en train de changer une partie de son plan de circulation afin de réduire le flux de transit et préserver son centre-ville des nuisances provoquées par la circulation automobile.

Selon la mairie, 300.000 véhicules entrent et sortent chaque jour de la capitale des Flandres, 10e ville de France la plus peuplée avec 230.000 habitants, au sein d'une métropole de plus d'1,1 million d'habitants. De nombreux véhicules traversent l'hypercentre sans s'y arrêter, provoquant pollution, bruit et embouteillages quotidiens "dans des rues étroites à vocation résidentielle et commerciale", d'après la même source.

En moyenne, 35 jours de pics de pollution sont enregistrés chaque année sur le territoire lillois, "causés par la circulation automobile, l'industrie et le chauffage", rappelle la mairie.

Ainsi, le Vieux-Lille, réputé pour ses façades colorées et ses artères pavées, passe en zone limitée à 30 km/h, un boulevard reliant l'Est à l'Ouest de la ville devient à double sens, sept km de pistes cyclables supplémentaires ont été aménagées.

La célèbre Grand-Place n'est plus accessible que dans un sens pour les véhicules, tandis qu'un accès automobile important à la gare de Lille-Flandres disparaît. Le nouveau plan a également pour objectif de diriger le stationnement vers les parkings.

Pour orienter les automobilistes désarçonnés par ce changement soudain - mais annoncé au printemps -, la Ville a déployé une cinquantaine de médiateurs sur des points stratégiques.

L'objectif de la municipalité est une baisse de la circulation automobile de 15 à 30% dans Lille-Centre et le Vieux-Lille et jusqu'à 50% dans d'autres secteurs.

Le nouveau plan de déplacements est entré progressivement en vigueur le 19 août.

 

Photo : ©Maxiphoto / Istock.com