News > Mise en service imminente des premiers radars de passage piéton

Mise en service imminente des premiers radars de passage piéton

Relaxnews
 - 29/03/2017

Après plusieurs phases de tests, un premier radar à passage piéton va bientôt être mis en place à Saint-Bonnet-de-Mure (Rhône), sur deux axes particulièrement fréquentés, non loin de l'aéroport de Lyon-Saint-Exupéry, selon Le Progrès.

Cette première expérimentation se fera sans verbalisation, mais, à terme, chaque automobiliste qui ne respectera pas la priorité due aux piétons, lorsque ceux-ci sont engagés sur un passage aménagé, devra s'acquitter de 135 euros d'amende et subir un retrait de quatre points sur son permis de conduire.

Le dispositif, conçu par la société AFS2R, est haut de 4m, mobile, et comprend au total 5 caméras. Il enregistre toutes les situations dans lesquelles un piéton s'engage dans le passage qui lui est réservé tandis qu'une voiture est à l'approche. Chaque séquence est envoyée à la police municipale responsable du secteur en question, laquelle est chargée d'analyser le comportement du conducteur et, en cas de refus avéré de priorité, de le verbaliser. L'identification se fait via la plaque d'immatriculation, systématiquement scannée par le radar.

Le radar doit aussi et surtout avoir un rôle dissuasif, en forçant les automobilistes à ralentir à l'approche d'un passage clouté.

La mise en place de ce nouveau type de radar, très sophistiqué, s'explique par l'exposition des piétons et leur implication dans un nombre croissant d'accidents. Selon la Sécurité routière, la mortalité des piétons a ainsi augmenté de 15% en 2016. Rien qu'à Paris, ils représenteraient la moitié des décès sur la route.

Enfin, il convient de ne pas confondre ce nouveau radar disposé au niveau des passages à piétons avec le radar de stop, une caméra capable de déterminer si les automobilistes grillent un stop.

 

Photo : © Entienou / Istock.com