News > Un choix de plus en plus large de scooters électriques à moins de 2.000€

Un choix de plus en plus large de scooters électriques à moins de 2.000€

Relaxnews
 - 14/09/2017

L'arrivée en France du Unu, un scooter urbain 100% électrique qui connaît déjà un joli succès en Allemagne, donne un sacré coup de pied dans le secteur en proposant une grille tarifaire très compétitive, commençant à moins de 2.000 euros. Les exemples de scooters électriques à prix cassés se multiplient.

Unu est donc un scooter urbain 100% électrique, disposant d'une batterie amovible, rechargeable depuis n'importe quelle prise de courant. Il s'affiche à partir de 1.899€ dans sa configuration 1.000W. Le permis de conduire B suffit à apprivoiser ce scooter, qui peut atteindre une vitesse maximale de 45km/h. Trois choix de motorisation, jusqu'à 3000W, sont disponibles pour une accélération de 0 à 45km/h allant de 7 à 15s selon les versions. Avec des distances moyennes parcourues en ville de 15km par jour, ce scooter peut donc être rechargé tous les trois jours environ.

D'autres modèles ne sont pas en reste, à commencer par le Vastro OHM qui se veut particulièrement maniable et confortable. Il intègre un moteur de 2.000W et sa batterie lui octroit une autonomie d'environ 50km. Il apparaît aujourd'hui comme le scooter électrique le moins cher du marché, à seulement 1.599€.
De son côté, le Mobidoo affiche une puissance de 2.400W pour une autonomie là aussi d'une cinquantaine de kilomètres, pour 1.999€.
Enfin, JME Mobilité propose avec le ToMI un scooter doté d'un moteur de 3.000W pour une vitesse de pointe de 45km/h et une autonomie de l'ordre de 60km, le tout pour 2.090€.

Tous ces modèles s'adressent évidemment en priorité aux citadins habitués aux déplacements courts. À noter que les Parisiens peuvent quant à eux faire jouer la concurrence des services de location de scooters électriques actuellement en place dans la capitale, qu'il s'agisse de CityScoot, Coup ou encore Mober.

Dans un autre genre, mais pour un budget équivalent, le fabricant Torrot, relancé en 2011, propose de son côté toute une gamme de petites motos électriques (de types enduro, trial et supermotard) à l'attention des enfants, dans la même échelle de prix.

Depuis le 1er janvier 2017, un bonus est réservé aux modèles deux et trois roues n'utilisant pas de batterie au plomb et dont la puissance maximale est d'au moins 3kW. Le montant de l'aide est ainsi fixé à 250€ par kWh d'énergie de la batterie, plafonné à 1.000€ ou 27% du prix TTC du véhicule.

 

Photo : © unu