Travel routes > Flâneries en vallée de la Sarthe

Flâneries en vallée de la Sarthe

 - 28/04/2014

La Sarthe déroule paisiblement ses méandres parmi les beaux paysages du Maine angevin. Navigable jusqu’au Mans, elle est doublée de canaux latéraux. Les bois alternent avec les prairies et les cultures de céréales, de pommes de terre, de primeurs.


SOLESMES 

Plan : A3
3 km au nord-est en prenant la jolie D 22.
 
Du pont et de la rive droite de la Sarthe, vous aurez une vue impressionnante sur l’abbaye, sombre muraille de 50 m de hauteur construite à la fin du 19s. en style romano-gothique. Les bâtiments se reflètent dans les eaux de la rivière ; un prieuré du 18e s., moins imposant mais plus gracieux, les prolonge.
 
Abbaye Saint-Pierre Seule l’église abbatiale (au fond de la cour d’honneur) se visite. Cette église, constituée d’une nef et d’un transept anciens (11e-15e s.), fut prolongée en 1865 par un chœur à voûtes bombées. Dans le transept, admirables groupes sculptés, les saints de Solesmes : au nord, « la belle chapelle » mariale du 16e s. abrite un remarquable ensemble sculpté évoquant la vie de la Vierge. Il fait pendant à la Mise au tombeau du bras sud (1496).
 

JUIGNÉ-SUR-SARTHE 

Plan : A3
Son promontoire verrouille la vallée de la Sarthe. Cette localité recèle des maisons des 16e et 17e s. et le château du 18e s. des marquis de Juigné. De la place de l’église, vue plongeante sur la Sarthe et l’abbaye de Solesmes.
 

ASNIÈRES-SUR-VÈGRE 

Plan : A3
6,5 km au nord-est par la D 22.
Pont – Ouvrage médiéval, en dos-d’âne. Vue charmante sur la rivière, le vieux moulin ombragé aux installations encore intactes, et un élégant manoir à lucarnes et tourelle, rive droite.
 
 
Près du moulin, le château du Moulin-Vieux date des 17e et 18e s. Église – À l’intérieur, on découvre un superbe ensemble de peintures murales gothiques, plein de fraîcheur naïve, d’audace et d’invention (du 13e s. dans la nef, du 15e s. dans le choeur). La plus célèbre se trouve au revers du pignon ouest : elle figure l’enfer. À gauche, le Christ s’apprêtant à délivrer les âmes enfermées dans les limbes attaque à la lance le Cerbère à trois têtes ; au centre, la gueule du Léviathan engloutit des damnés ; enfin, un chaudron, où des démons à tête de chien brassent des réprouvés, parmi lesquels on reconnaît à son béguin la châtelaine, et à sa mitre l’évêque. Le cycle du Nouveau Testament est évoqué sur les parois de la nef et du chœur. Sur le mur gauche de la nef, trois scènes représentent l’Adoration des Mages, la Présentation au Temple et la Fuite en Égypte. Dans le choeur , on reconnaît le Baptême du Christ, la Flagellation et la Crucifixion.

Cour d’Asnières – À quelques pas de l’église, ce grand bâtiment gothique, allongé, a de jolies fenêtres géminées. Les chanoines du Mans, seigneurs d’Asnières, y exerçaient leurs droits seigneuriaux, d’où le nom de « cour ».
 
Jardin Mosaïque La Salle, route de Poillé - 02 43 92 52 35 - www. lejardinmosaique.com - de fin avr. à mi-oct. : 14h-19h - fermé lun. et mar. - 5 € (-12 ans gratuit) - possibilité de visite guidée sur demande. À la sortie nord du village, sur la D 190, ce jardin écologique de 2,5 ha abrite plusieurs centaines de variétés de fleurs vivaces, composant un tableau bucolique et sauvage où évoluent d’innombrables papillons. Belle collection de rosiers anciens.
Prenez la D 57 vers le sud. À l’entrée d’Avoise, remarquez la Perrigne de Cry, manoir du 16e s. (propriété privée) surplombant la rivière.
 

PARCÉ-SUR-SARTHE 

Plan : A3
Ravissant petit bourg avec son moulin au bord de la rivière, Parcé s’étage autour d’un clocher roman. À l’entrée du village, le cimetière, piqueté de cyprès, encadre sa chapelle surmontée d’un clocher-pignon.
Prenez la D 8 vers Malicorne-sur-Sarthe.
 

MALICORNE-SUR-SARTHE

Plan : B3
Malicorne baigne ses pierres au ras de l’eau. Du pont, vue charmante sur un moulin et les rives plantées de peupliers.
L’église, du 11e s., abrite le gisant d’un seigneur de Chaource, une pietà (croisillon droit) et, sur le mur gauche de la nef, une jolie piscine (petite cuve destinée à recevoir l’eau qui a servi aux sacrements) du 16e s.
 
Non loin de la rivière, dans un beau parc, le château avec tourelles et toits à la Mansart (17e s.), où Mme de Sévigné aimait résider.
 
Malicorne Espace Faïence www.espacefaience.fr - j - de mi-avr. à fin oct. : 10h-19h ; reste de l'année : tlj sf mar. 10h30-12h30, 14h30-18h30 - fermé 1er janv., 25 déc. - 6 € (-16 ans 3 €) - 8,50 € billet combiné avec la faïencerie d'art de Malicorne - possibilité de visite guidée sur demande (120mn). Consacré à la prestigieuse spécialité locale, cet espace est implanté sur le site de l’ancienne manufacture Chardon dont certains bâtiments ont été rénovés. L’art de la faïence – ses usages et ses créations – y est évoqué à l’aide d’une intéressante mise en scène muséographique et d’ateliers qui permettent d’apprécier le savoir-faire des potiers.
 
À la sortie est du bourg vers Mézeray, les Faïenceries d’art sont encore en activité ; elles produisent les « ajourés » de Malicorne – fameux pichets à secret – et, surtout, des reproductions de faïences anciennes. La visite permet de découvrir toutes les étapes de fabrication, depuis la préparation de l’argile selon des recettes anciennes, jusqu’au décor fi nal. t 02 43 94 81 18 - faiencerie- malicorne .com - j - visite guidée (45mn) : avr.-sept. tlj sf lun., dim. Et j. fériés 9h-11h, 14h-16h45 (sam. 15h45) - 5 € (-16 ans 3 €) - 8,50 € billet combiné avec Malicorne Espace Faïence.
Prenez la D 41 vers le nord.
 

NOYEN-SUR-SARTHE

Plan : B3
Ce village s’étage sur les bords de la Sarthe, large en cet endroit et doublée par un canal. Du pont, très jolie vue sur le barrage, le moulin, l’« île des peupliers », un fouillis de jardinets et de toits, la plage et une seconde île.
 

PIRMIL

Plan : B3
À 4 km au nord de Noyen par la D 69.
 
L’église romane, épaulée de contreforts, possède des chapiteaux finement sculptés. Aux retombées des voûtes d’ogives : saint Étienne, saint Michel, un évêque, un prêtre et… une tête grotesque.
Revenez jusqu’à la Sarthe et prenez la direction de Saint-Jean-du-Bois.
 
La D 229 passe devant le château de la Houssaye, de style « troubadour », offrant quelques échappées sur la Sarthe, avant l’intersection de la D 79 qui conduit, à travers bois, à Fercé.
 

FERCÉ-SUR-SARTHE

Plan : B3
Jolies vues du pont et de la route qui monte à l’église.
Rebroussez chemin et entrez dans La Suze.
 

LA SUZE-SUR-SARTHE

Plan : B3
Du pont, beau coup d’oeil sur la Sarthe, les restes du château (15e s.) et l’église.
Quittez La Suze par la D 51 qui se dirige vers Fillé.
 

FILLÉ

Plan : B3
L’église, sur la rive de la Sarthe, abrite une grande Vierge peinte (fi n du 16e s.). Son aspect vernissé date de l’incendie d’août 1944. Visite sur demande au t 02 43 87 14 10.
Continuez sur la D 51.

SPAY

Plan : B3
Dans cette église romane (9e-12e s.), voyez le beau retable (1773) et la très élégante Vierge à l’Enfant, du 14e s., ainsi qu’une précieuse pyxide (petite boîte sphérique en métal précieux dans laquelle on plaçait l’eucharistie) de 1621.
Revenez à Sablé par la D 309.
 
PAUSES GOURMANDES
LA PETITE AUBERGE  - 5 pl. Duguesclin , 72270 Malicorne-sur-Sarthe 
L'été, on s'attable en terrasse, à fleur d'eau, et l'hiver, on se réfugie auprès de la belle cheminée du 13es., dans un cadre délicieusement vieille France. Mousseline de lotte et merlu, selle d'agneau aux légumes de saison: une petite auberge comme on les aime, où la tradition domine...
GRAND HÔTELplace dom Guéranger, 72300 Solesmes 
Langoustines poêlées au jus de réglisse et fenouil, suprême de poulet de Loué en croûte d'épices douces, soufflé chaud au cointreau... Une délicate cuisine classique qui séduit d'emblée; on ne triche pas sur la qualité des produits. De plus, l'accueil et le service sont charmants !
PARFUM D'ÉPICES - 1 r. Plaisance, 72300 Sablé-sur-Sarthe 
Une étape agréable sur la route de Laval, pour déguster une bonne cuisine traditionnelle. Le restaurant est marqué par le souvenir des Antilles, où le chef vivait avant de rentrer en métropole: de la décoration - mobilier en rotin tressé, couleurs - à ce menu créole proposant acras de morue et boudin antillais.

RICORDEAU - 13 r. de la Libération, 72540 Loué
Installez-vous sur l'agréable terrasse dressée dans le parc, au bord de la Vègre, et laissez-vous tenter par la bonne cuisine gastronomique du chef. Des plats au goût du jour, sérieux et appliqués, réalisés avec de très bons produits, dont la célèbre volaille de Loué !