Test Drive > Nouveau pickup Renault Alaskan

Nouveau pickup Renault Alaskan

Relaxnews
 - 20/07/2016

Renault lance un nouveau pickup d'une tonne de charge utile, qui sera commercialisé internationalement.

Un pickup développé avec Nissan

Un pickup au style français peut-il plaire hors des frontières de l'Europe ? Renault semble le penser puisque son premier modèle "une tonne", l'Alaskan dévoilé vendredi, sera commercialisé internationalement. Dans de nombreux pays, notamment aux États-Unis, le pickup est le véhicule le plus répandu. S'imposer sur un marché aussi ancien et exigeant implique donc une proposition réellement spéciale.
 
Renault ne s'est pas lancé seul dans ce projet. L'Alaskan a été développé avec Nissan, d'où un petit air de famille avec le Navara (notamment en termes de châssis). Mais de l'extérieur, nul doute : il s'agit d'une Renault. D'un modèle inspiré du design des véhicules de loisir actuels, mais aussi du concept Alaskan, révélé en 2015 et développé en partenariat avec la marque d'appareils photo premiums Hasselblad pour tester le marché.
 
Le véhicule dispose donc de la même calandre imposante, du même badge exagérément grand et de son design LED, mais aussi d'un capot crénelé qui le rend plus agressif et plus pratique. Comme sur le modèle Range Rover, le conducteur peut visuellement mieux se rendre compte des extrémités de la voiture afin de gérer au mieux la route et les obstacles.
 
Très confortable, l'intérieur est équipé de sièges chauffants et ajustables (huit positions). Le système  d'infotainment à écran 5 pouces et la climatisation dual zone sont de série, tout comme le système sans clé. Que l'on choisisse la version 2 ou 4 portes, les options proposées comprendront un écran plus grand (sept pouces), un système de navigation satellite embarqué et une caméra dotée d'une vision à 360° pour améliorer la visibilité et faciliter les manoeuvres.
 

Côté performance

L'Alaskan est un vrai 4x4. Le conducteur peut modifier à tout moment la puissance reçue par chaque roue. Quant au bloc moteur, il sera initialement proposé en diesel bi-turbo de 2.3 litres développant 160ch ou 189ch. Un bloc diesel plus puissant et un bloc essence seront proposés par la suite. Tous les blocs sont reliables à une transmission manuelle à six rapports ou automatique à sept vitesses.
 
La compétition sur le marché du pickup est sur le point de décoller : Mercedes-Benz se prépare aussi à introduire son étoile à trois branches sur le segment en 2017. Tout comme Renault, la firme allemande collabore avec Nissan pour créer un véhicule qui répondra à tous les critères des clients.