Practical tips > Lancement de la première zone de contrôles-leurres en France

Lancement de la première zone de contrôles-leurres en France

Relaxnews
 - 18/02/2016

Le ministère de l'Intérieur annonce le déploiement de la toute première zone de contrôle-leurres pour lutter contre les excès de vitesse et les comportements dangereux. Ce test grandeur nature se déroule sur un itinéraire particulièrement accidentogène du département du Pas-de-Calais.

La zone en question s'étend sur 37km entre Aubigny-en- Artois et Le Parcq, sur la départementale 939. Déjà protégée par deux radars, cette portion a néanmoins été le théâtre d'accidents ayant entrainé 6 décès et 28 blessés graves ces 5 dernières années.

Le principe de ces zones de contrôle-leurres consiste à placer une dizaine de panneaux précédent autant d'emplacements pouvant accueillir un radar autonome, dans les deux sens de circulation. Ceux-ci indiquent : "Pour votre sécurité, contrôles radars fréquents". Sauf qu'en réalité, un seul radar autonome fonctionnera, déplacé régulièrement. Des contrôles par radars mobiles de nouvelle génération seront également organisés sur cette même route.

Il s'agit d'une première expérimentation en France. D'ici à la fin du mois de février, le même système sera étendu à un deuxième itinéraire, dans un autre département. D'ici à la fin 2016, ce sont pas moins de 100 itinéraires classés dangereux qui devraient en bénéficier, correspondant à 500 emplacements de contrôles possibles. Le dispositif devra être porté à 1.000 itinéraires à l'horizon 2020.

A l'avenir, un autre dispositif, celui du "leurre par cabine", devrait être expérimenté à partir de 2017. Il s'agit du même principe, mais avec cette fois-ci des cabines fixes tantôt vides tantôt équipées d'un radar effectuant des contrôles.

La mise en place de ces systèmes de leurres est la réponse dans la pratique à la volonté du gouvernement de faire ralentir les véhicules sur des zones à risque, sans pour autant forcément augmenter le nombre de points de contrôles effectifs.

 

Photo : ©muriel pichon/shutterstock.com