Practical tips > Quand faut-il changer ses pneus ?

Quand faut-il changer ses pneus ?

 - 13/06/2014

Un bon pneu se fait oublier au quotidien, et c’est justement là où se situe le piège. N’oublions pas qu’il est le seul point de contact entre votre moto et la route.  Il mérite donc toute votre attention !

Comme toute pièce d’usure, le pneu … s’use. Il y a des limites à ne pas dépasser, sous peine de mettre votre sécurité en péril. Mais de nombreuses agressions extérieures peuvent également nuire aux performances de vos pneus : perforations, coupures, déformations… la liste est longue. Un seul remède : vérifiez régulièrement vos pneumatiques, et au moindre doute, faites-les examiner par un expert. Voici les quatre raisons principales qui conduisent à changer de pneu : la crevaison, l’usure, le vieillissement et enfin les dommages subis. La vraie question est évidemment s’il faut remplacer ou réparer un pneu crevé. Seul un professionnel formé et qualifié pourra vous donner la réponse juste. Si vous êtes victime d’une crevaison lente, vous avez probablement roulé un certain temps avec un pneu sous-gonflé sans vous en rendre compte. Or justement, sa carcasse a alors subi des contraintes inhabituelles que seul l’homme du métier saura détecter.  Il saura vous indiquer la bonne décision entre réparation ou remplacement.

 

L’usure

Nous vous recommandons de vérifier l’usure de votre pneu régulièrement et toujours à plusieurs endroits différents. Servez-vous d’une jauge de profondeur ou des témoins d’usure que vous pouvez repérer grâce à un symbole sur le flanc du pneu. Notez qu’il y a une limite d’usure technologique (1.6 mm chez Michelin) et une limite légale. C’est cette dernière qui fait foi, avec en France une profondeur de sculpture de 1.6 mm minimum. Ceci dit, mieux vaut ne pas attendre le dernier moment pour changer de pneu, car au fur et à mesure que l’usure augmente, la capacité du pneu à évacuer l’eau diminue.  Doublez de vigilance si votre machine n’est pas toute récente ; roues voilées, amortisseurs fatigués et autres jeux dans la colonne de direction peuvent provoquer une usure anormale.

 

Le vieillissement

Un pneu vieillit plus ou moins bien. Partez du principe qu’au bout de dix ans, quelque soit son usure et son kilométrage, le pneu est à remplacer. Les composants du pneu à base de caoutchouc auront alors été mis à rude épreuve, que ce soit par le stockage, le climat ou les pressions parfois inadaptées. Après 5 ans, il faut le faire vérifier régulièrement, le vieillissement étant impossible à prévoir précisément et dépend entièrement des conditions de vie du pneumatique.

 

Les dommages

En permanence en contact avec la route, un pneu subit facilement des dommages. Un trottoir, un trou ou un objet contondant peuvent sérieusement l’endommager. Faites particulièrement attention aux perforations sur le flanc latéral, aux décollements ou déformations de la bande de roulement, etc. Si vous voyez apparaître la toile ou la carcasse du pneu, ne touchez plus à votre moto !

 

Quel nouveau pneu ?

Compte tenu des spécificités et de la technologie qui se trouvent aujourd’hui dans les pneumatiques, il est plus que recommandé d’adopter des pneus avant et arrière d’un même modèle. Par ailleurs, conformez-vous aux préconisations du constructeur de votre moto, que ce soit pour les dimensions ou les indices de charge de vitesse. Souvent, vous aurez le choix entre plusieurs modèles de pneus pour équiper votre machine. Sur le site internet moto.michelin.fr vous trouverez toutes les possibilités pour équiper votre moto en fonction de vos goûts, de votre usage, mais également des contraintes techniques imposées par le modèle de votre machine. Et n’oubliez pas, dès que vous avez le moindre doute en matière de pneumatiques, parlez-en à un professionnel. Il en va de votre sécurité !

 

Photo ©MICHELIN 2015