News > Attention à la fraude au compteur kilométrique lors de l'achat d'une BMW d'occasion

Attention à la fraude au compteur kilométrique lors de l'achat d'une BMW d'occasion

 - 13/11/2020

(ETX Studio) - Le kilométrage trafiqué pour faire gonfler les prix est un fléau plus répandu que jamais sur le marché des voitures d'occasion, allant jusqu'à concerner plus de 10% du marché dans certains pays européens. Les modèles les plus concernés sont les grosses cylindrées allemandes, avec en première ligne BMW. Environ une Série 7 sur trois vendue d'occasion serait ainsi dotée d'un compteur trafiqué.

Le constructeur allemand a le triste privilège de cumuler les 6 premières places du classement des voitures les plus exposées à ce type d'arnaque, selon une étude publiée par le site spécialiste des ventes d'occasion carVertical. La Série 7 arrive en tête avec 34% des modèles d'occasion mis en vente potentiellement trafiqués, devant le X5 (29,5%) et la Série 5 (27,5%). Les marques allemandes dominent outrageusement le classement si l'on y ajoute les modèles d'Audi et de Volkswagen également concernés.

Top 15 des modèles aux compteurs les plus trafiqués :

1. BMW Série 7
2. BMW X5
3. BMW Série 5
4. BMW Série 3
5. BMW X3
6. BMW Série 1
7. Audi A6
8. Volkswagen Touareg
9. Audi A5
10. Mercedes-Benz Classe E
11. Volkswagen Passat
12. Skoda Superb
13. Audi A4
14. Skoda Octavia
15. Volkswagen Transporter

Certains marchés sont plus exposés que d'autres à ce type de fraude. C'est surtout le cas dans le centre et l'est de l'Europe, des marchés où sont importées de très nombreuses voitures d'occasion d'Europe occidentale. En Roumanie et en Lettonie, plus d'une voiture d'occasion sur dix est susceptible d'avoir vu son kilométrage sciemment réduit. La France serait plutôt épargnée avec seulement 3,08% des voitures vendues en occasion représentant un risque de fraude.

L'ensemble des données servant à cette étude a été recueilli à partir de la base de données de carVertical. Au total, plus d'un demi-million de rapports ont ainsi été analysés en un an, d'octobre 2019 à octobre 2020 dans une quinzaine de pays (Pologne, Roumanie, Hongrie, France, Slovénie, Slovaquie, République tchèque, Lettonie, Bulgarie, Ukraine, Serbie, Allemagne, Croatie, Russie et États-Unis).

(Crédits photo : BMW Group )