News > Ces marques qui veulent s'affranchir de Google en s'alliant à Huawei

Ces marques qui veulent s'affranchir de Google en s'alliant à Huawei

 - 06/01/2021

(ETX Studio) - Le projet de système d'exploitation HarmonyOS prend définitivement forme. Ce qui n'était qu'au début qu'une alternative à Android suite aux sanctions américaines empêchant Huawei d'intégrer les outils de Google dans ses derniers smartphones est en train de donner naissance à un véritable écosystème grâce à de nombreux partenariats. Objectif : 100 millions d'appareils connectés dès la fin 2021.

Huawei se rebelle. Depuis maintenant près de deux ans, suite aux sanctions américaines l'empêchant d'intégrer les services Google (à commencer par Android et Google play) dans ses derniers smartphones, le constructeur chinois travaille d'arrache-pied à la mise au point d'un système d'exploitation maison, baptisé HarmonyOS.

En décembre 2020, une première version bêta a été mise à la disposition des développeurs afin qu'ils puissent commencer à travailler sur des applications compatibles. Désormais c'est une nouvelle étape très importante qui a été franchie avec la présentation de partenariats avec une quarantaine d'industriels. Huawei a notamment noué des partenariats avec des constructeurs d'appareils ménagers afin de lancer le plus tôt possible des produits fonctionnant à l'aide d'HarmonyOS. Parmi ces partenaires figure même un constructeur automobile important : Volvo.

Huawei cherche aujourd'hui à travailler avec de plus en plus de partenaires pour un scénario "gagnant-gagnant". Du côté de Huawei, tout a été mis en oeuvre pour que l'expérience utilisateur soit améliorée comparé à ce que propose aujourd'hui Android, afin de séduire un maximum de partenaires désireux de ne plus autant dépendre de Google que par le passé.

Smartphones, montres, enceintes, téléviseurs ou même voitures, Huawei table sur près de 100 millions d'appareils différents fonctionnant sous HarmonyOS d'ici la fin de l'année.

(Crédits photo : FRED DUFOUR / AFP )