News > Connecter autos et motos pourrait sauver des vies

Connecter autos et motos pourrait sauver des vies

 - 03/06/2021

(ETX Daily Up) - La connectivité entre autos et motos pourrait considérablement réduire le nombre d'accidents de deux-roues. Si tous ces véhicules pouvaient s'échanger des informations en temps réel, comme leur emplacement précis et leur vitesse de déplacement, cela permettrait d'alerter les conducteurs ou encore de déclencher certaines fonctionnalités comme le freinage automatique.

Un rapport d'étude de la Fondation MAIF réalisé en collaboration avec UTAC CERAM Millbrook, spécialiste des essais de développement et d'homologation automobile, met en avant le potentiel de la connectivité inter-véhicule pour éviter les accidents, notamment les collisions entre voitures et motos.

Pour arriver à ces résultats, plusieurs situations courantes ont été reproduites avec et sans système de connectivité V2X, où les véhicules communiquent entre eux et s'échangent des informations en temps réel. Dans tous les cas, une alerte sonore est envoyée aux deux véhicules lorsqu'il y a un réel risque de collision. Si le conducteur de la voiture ne réagit pas, le système de freinage automatique est alors déclenché. Ce calcul s'effectue en fonction de la position, du type de déplacement et de la vitesse de chacun des véhicules étudiés.

Il en ressort que cela évite bien des accidents, surtout dans des situations très fréquentes comme lorsque qu'une voiture s'engage pour tourner alors qu'un deux-roues motorisé arrive en face d'elle ou se trouve derrière dans un angle mort, lorsque la moto arrive sur sa gauche ou à une intersection lorsqu'elle vient de la droite. Ces quatre scénarios couvrent à eux seuls 35% des motocyclistes blessés lors d'un accident avec une voiture et 27% des tués. Dans tous les cas, la vitesse de la voiture n'excède pas 40 km/h et celle de la moto 80 km/h. A une vitesse plus élevée, cette alerte peut toutefois être envoyée trop tardivement et ne pas permettre d'empêcher l'accident.

Ce système de communication V2X est technologiquement prêt, mais pas encore assez largement diffusé. D'autre part, le GPS doit être particulièrement précis pour que l'ensemble fonctionne parfaitement.

En France, les deux-roues représentent près du quart des décès sur la route pour seulement 2% des usagers.

Découvrir cette étude en vidéo : youtu.be/tHTMgpSzYpI

(Crédits photo : Jamiga / Getty Images )

David Bénard