News > Des déchets recyclés dans les habitacles chez Jaguar et Land Rover

Des déchets recyclés dans les habitacles chez Jaguar et Land Rover

 - 07/10/2020

(ETX Studio) - Le constructeur Jaguar Land Rover annonce qu'il va intégrer dans les habitacles de ses prochains modèles des éléments construits à base de nylon 100% recyclé Econyl. Celui-ci est constitué essentiellement de déchets enfouis ou récupérés en mer.

Les futurs modèles du constructeur, tant sous les marques Jaguar que Land Rover, proposeront des tapis de sol et des éléments de sellerie constitués de ces fibres. Celles-ci seront produites par la société Aquafil à partir de plastique industriel recyclé, mais aussi de chutes de tissu provenant de fabricants de vêtements, de filets de pêche réformés ou encore d'autres récupérés en mer. A noter que ce type de nylon sert déjà à la fabrication de sacs à main, de maillots de bain ou encore de bracelets de montre.

Aquafil recycle jusqu'à 40000 tonnes de déchets par an. Pour une production de 10000 tonnes d'Econyl brut, quelques 70000 barils de pétrole sont ainsi économisés, soit l'équivalent de 65100 tonnes de CO2 rejetés dans l'air. Selon Jaguar Land Rover, la production de nylon Econyl, par la société Aquafil, réduit de 90% les émissions polluantes par rapport à un matériau classique produit à partir de pétrole. Ce processus de recyclage fait partie de l'ambitieux programme Destination Zero (0 émission de CO2, 0 accident et 0 embouteillage) du constructeur.

Jaguar Land Rover propose déjà une sellerie en fibre d'eucalyptus sur son Range Rover Evoque ainsi que divers éléments en Kvadrat (un matériau fabriqué à partir de bouteilles plastique recyclées) sur d'autres modèles.

(Crédits photo : Courtesy of Jaguar Land Rover Jaguar Land Rover)