News > Les automobilistes français motivés pour acheter un SUV

Les automobilistes français motivés pour acheter un SUV

Relaxnews
 - 01/03/2018

S'ils sont partagés entre véhicules neufs ou d'occasion, à acheter en concession ou bien en ligne, les Français plébiscitent néanmoins les SUV comme prochaine voiture, selon l'étude "Comportements automobiles 2017" de L'Argus.

Au moment d'acheter un nouveau véhicule, l'immense majorité des Français se montrent donc très partagés entre du neuf (43%) et de l'occasion (38%), les autres restant indécis (19%). Cependant, les jeunes (64% des 18-30 ans) se montrent davantage attirés par les voitures d'occasion tandis que les plus âgés privilégient quant à eux les neuves (56% des plus de 61 ans).

Ce sont les moyens et grands SUV qui ont la cote puisqu'ils arrivent en tête des catégories plébiscitées dans les intentions d'achat (26%), devant les compactes (16%) et les petits SUV (14%). Les sportives (6%) et les mini-citadines (2%) ferment la marche. Du côté des marques, c'est Peugeot qui se révèle être la plus populaire dans le cadre d'achats à venir (20%), assez loin devant Renault (11%). Volkswagen (8%) et BMW (7%) sont quant à elles les marques étrangères les plus citées.

En termes de recherche, les outils (informations techniques, fiches produits, etc.) mis à disposition en ligne donnent davantage de satisfaction (5%) que ceux disponibles en concession (55%). Pourtant, cette dernière représente un passage indispensable pour essayer un véhicule, une étape satisfaisante pour une majorité de sondés, mais néanmoins pénible pour 26% des personnes interrogées, notamment à cause de la pression mise par le vendeur aux côtés de l'essayeur.

Au moment de passer à l'acte, près des deux tiers des automobilistes français (64%) privilégient une proposition à négocier plutôt qu'une proposition ferme (36%). A l'avenir, 44% des sondés se déclarent franchement ouverts à l'idée d'acheter un véhicule neuf directement en ligne. Une majorité de sceptiques pourraient toutefois changer d'avis si cela pouvait représenter un quelconque gain financier.

Enfin, au niveau de la revente de leur véhicule, les Français optent aussi bien pour une transaction entre particuliers (53%) que pour l'aide d'un professionnel (47%).

Cette enquête a été réalisée en ligne du 19 mai au 20 juin 2017 auprès d'un échantillon de 606 personnes.

 

Photo : © torque / IStock.com