News > Les Français disent oui à la voiture électrique, mais savent qu'elle n'est pas 100% écologique

Les Français disent oui à la voiture électrique, mais savent qu'elle n'est pas 100% écologique

 - 27/06/2021

(ETX Daily Up) - Si les Français affirment que les voitures électriques sont efficaces pour réduire les émissions de CO2, ces derniers ne sont toutefois pas dupes. Dans un récent sondage OnePoll, les Français pointent l'impact environnemental négatif lié à la production de ce type de voiture, notamment l'extraction des métaux rares. 

Réalisée pour le distributeur de produits techniques et électroniques Reichet Electronik, l'enquête révèle que pour 55% des Français qui optent pour l'acquisition d'un véhicule électrique, l'impact environnemental figure tout en haut de la liste des motivations. Mais 51% des sondes évoquent dans le même temps l'impact préoccupant de l'extraction de matières premières telles que le lithium et le cobalt sur les écosystèmes.

Si conduire un véhicule électrique est considéré comme un moyen efficace de réduire ses émissions de CO2, l'empreinte carbone liée à sa fabrication n'est pas négligeable : un aspect dont 39% des Français ont pleinement conscience. Les sondés pointent également la pollution liée à l'élimination des batteries, 52% la jugeant "problématique pour l'environnement", tandis que 36% déplorent le fait que certaines voitures électriques soient chargées avec des matières fossiles. 

Les Français sont par ailleurs conscients que la forte demande pour ce type de voiture est étroitement liée à celle de l'électricité : 49% d'entre eux considèrent qu'elle doit être gérée par des investissements importants dans les énergies éolienne et solaire, tandis que 30% placent davantage leur confiance dans les centrales nucléaires. Enfin, 15% estiment qu'un effort collectif est nécessaire pour encourager une utilisation économique et raisonnée de l'électricité. 

En dehors de l'aspect environnemental, la rareté des bornes et le temps de recharge représentent toujours un frein pour les Français. 69% d'entre eux estiment en effet que les points de recharge ne sont pas encore assez développés en France, tandis que 63% pensent que les voitures électriques ont une autonomie insuffisante.

(Crédits photo : 3alexd / IStock.com )

Léa Drouelle