News > Où roulent les mauvais conducteurs en France ?

Où roulent les mauvais conducteurs en France ?

 - 28/01/2021

(ETX Studio) - La majorité des mauvais conducteurs, ceux qui ont perdu leur permis ou sont responsables de sinistres, sont des hommes, jeunes, vivant en Ile-de-France ou en Auvergne-Rhône-Alpes, célibataires et sans enfant, selon une étude publiée par le comparateur d'assurances automobiles lesfurets.

 

Dans le cadre de cette étude, un "mauvais" conducteur est défini comme un automobiliste qui est malussé, qui a vu son permis suspendu, qui a été déclaré responsable d'au moins un sinistre ou bien qui a été condamné pour délit de fuite ou contrôlé positif aux stupéfiants.

Le profil type du mauvais conducteur est un homme (70%), célibataire (58%) et sans enfant (67%). D'une manière générale, les 18-25 sont les plus représentés parmi les mauvais conducteurs (35%) suivis de près par les 26-35 ans (30%). Ils conduisent principalement des Peugeot 308, des Peugeot 206 et des Renault Clio. Cela n'est cependant pas très surprenant puisqu'il s'agit là des modèles les plus répandus sur le territoire.

Les mauvais conducteurs recensés par lesfurets roulent en moyenne entre 9000 et 10000 km par an et utilisent leur voiture essentiellement pour les trajets entre leur domicile et leur lieu de travail. Ils ont entre trois et cinq ans de permis et n'ont pas fait de conduite accompagnée. Dans la majorité des cas (80%), ils n'ont pas déclaré de conducteur secondaire dans leur contrat d'assurance auto.

L'Ile-de-France (17%), l'Auvergne-Rhône-Alpes (14%) et les Hauts-de-France (10%) sont les régions qui affichent le plus de mauvais conducteurs. A l'inverse, les bons élèves se trouvent principalement en Centre-Val-de-Loire (3,7%), en Bretagne (4,1%) et en Bourgogne Franche-Comté (4,2%). Si l'on s'en réfère aux départements, c'est le Nord, les Bouches-du-Rhône et le Rhône qui concentrent le plus de mauvais conducteurs.

Cette étude a été menée par Lesfurets.com sur la base de plus de 5 millions de devis d'assurance automobile réalisés sur son site entre janvier 2019 et novembre 2020. Sur cette période, 14% des personnes venues comparer leur assurance automobile ont coché au moins l'une des cases faisant d'eux un "mauvais conducteur".

(Crédits photo : tommaso79 / Getty Images )