News > Pourquoi les VTC polluent plus qu'une voiture particulière ?

Pourquoi les VTC polluent plus qu'une voiture particulière ?

 - 05/10/2021

(ETX Daily Up) - Aux États-Unis, les services de voitures de transport avec chauffeur, les VTC, se vantent de participer à la baisse des émissions de gaz à effet de serre dans les grandes villes, en plus de fluidifier le trafic. Or, ce n'est pas si simple. Une récente étude démontre en effet que si ce type de véhicule s'avère en moyenne moins polluant sur un trajet donné, cet avantage se retrouve réduit à néant sur la journée en comptant tous les kilomètres réalisés hors course.

Selon une étude publiée par l'American Chemical Society, même une flotte entièrement électrifiée de VTC ne permettrait pas d'atténuer totalement le coût supplémentaire que ces voitures de transport avec chauffeur font peser sur la société par rapport à la conduite personnelle.

Les VTC roulant plus longtemps que les autres, leurs déplacements réduisent les polluants atmosphériques associés au démarrage. D'autre part, il s'agit en moyenne de véhicules plus récents et moins polluants que les véhicules de tourisme classiques. De fait, les déplacements en VTC entraîneraient en moyenne une diminution de 50 à 60% des coûts liés à la pollution atmosphérique locale. Malheureusement, cet avantage se retrouve annulé par les effets négatifs liés au temps passé entre les trajets, pendant lequel les conducteurs voyagent sans passagers jusqu'à leur prochaine prise en charge. Or, cela peut représenter jusqu'à 40% du total du kilométrage de chaque voiture. Il final, il ressort que chaque trajet en VTC coûterait à la société environ 35 cents de plus, en terme de traitement de la pollution, que s'il était réalisé à bord d'une voiture particulière.

Pour arriver à ce résultat, les chercheurs ont simulé le remplacement des déplacements en véhicule privé par des VTC dans six villes américaines, dont Austin, Chicago et New York.

(Crédits photo : andresr / Getty Images )

David Bénard