News > Rolls Royce visée par une enquête pour corruption en Inde

Rolls Royce visée par une enquête pour corruption en Inde

 - 02/08/2019

Une plainte déposée par le Bureau central d'investigation, une agence fédérale indienne, affirme qu'environ 11 millions de dollars ont été payés indûment par la société à un consultant basé à Singapour.

Ashok Patni, directeur de la société singapourienne Aashmore Private Ltd, pourrait avoir utilisé ces fonds pour payer des pots-de-vin à des officiels.

Des responsables des entreprises indiennes Hindustan Aeronautics Limited (HAL), Oil and Natural Gas Corporation (ONGC) et du géant du gaz naturel GAIL, pourraient avoir été impliqués dans cette affaire de corruption au cours de l'année 2009, selon le texte de la plainte.

Le recours à l'intermédiaire Patni en tant que "conseiller" était une violation de l'accord conclu entre Rolls-Royce et les entreprises publiques, souligne le texte.

Rolls-Royce, qui a vendu son activité énergétquie à l'allemand Siemens en 2014, a affirmé dans un communiqué être au courant de l'enquête, et qu'il y répondrait de manière "appropriée".

"Nous ne tolérons aucun acte répréhensible de quelque nature que ce soit et nous sommes attachés à observer des normes éthiques élevées. Aucune personne travaillant aujourd'hui pour Rolls-Royce en Inde n'est impliquée dans ces contrats énergétiques", a ajouté le groupe, qualifiant le marché indien d'"important".

(Crédits photo : Ben STANSALL / AFP )