Dossier hiver > Nos bons plans > 5 conseils pour rester au chaud et au sec au ski toute la journée

5 conseils pour rester au chaud et au sec au ski toute la journée

Alimentation, vêtements, accessoires et météo : cinq astuces pour rester chaud et sec pendant toute une journée de ski.
1 - Faire un bon petit-déjeuner et s’hydrater

Pour éviter de se refroidir, d’avoir un coup de pompe, voire même de faire une chute, faites un bon petit déjeuner. Buvez avant de skier et buvez pendant l’effort. On se déshydrate quelle que soit la température extérieure.


2 - La théorie des trois couches

La théorie des trois couches (plusieurs protections fines valent mieux qu’une seule épaisse !) préconise de superposer dans l’ordre :

  • Un sous-vêtement thermique, appelé parfois « seconde peau », en général une matière synthétique qui garde la chaleur dégagée par le corps pendant l’effort mais évacue la transpiration pour l’évacuer vers la seconde couche.
  • La deuxième couche est un isolant qui conserve l’air chaud autour du corps et crée une barrière thermique pour le protéger du froid – une polaire, une sous-veste en ouate, etc.
  • La troisième couche protège de la pluie, du vent, de la neige. C’est en général une veste à la fois imperméable, coupe-vent mais aussi « respirante » (grâce à la technologie désormais bien connue du Gore-Tex qui empêche l’eau de passer mais évacue l’eau du corps).

Tout repose ensuite sur la gestion de l’effort et de l’aération pour transpirer le moins possible. Quel genre de sportif êtes-vous ? Débutant (vous risquez plutôt d’avoir froid) ou confirmé (vous risquez plutôt l’excès de chaleur) ? Le skieur loisir privilégie l’isolation, le sportif privilégie la « respirabilité ». Quant au snowboader qui passe du temps dans la neige, il s’équipe d’un pantalon totalement imperméable.


3 - Vérifier la météo, emporter du change et/ou une couche supplémentaire

Vérifiez le temps avant de partir. En fonction de votre niveau de ski et de la météo, vous pouvez éventuellement laisser une couche à la maison, ou au contraire en mettre une dans votre sac à dos.


4 - Protéger les extrémités : pieds, mains et tête

Pieds trempés, mains gelées, tête nue contribuent à diminuer sensiblement le confort pendant le ski. Un bon casque apporte de la chaleur (avec sa doublure) mais évacue également la transpiration grâce à ses aérations. Sous les gants, on peut glisser une paire de sous-gants en soie, très fins, que l’on conserve quand on rechausse ou déchausse. Aux pieds, on enfile des chaussettes techniques et respirantes et non des chaussettes de coton type fitness qui une fois mouillées ne sèchent jamais !


5 - Faire un break

Ça tombe sous le sens : vous avez froid, faites une pause au chaud avec une boisson… chaude, voire un encas pour remettre du carburant dans la machine ! Tombez la veste et la polaire pour les aérer et commencer à les faire sécher. Bougez pour faire respirer votre sous-couche thermique.

 

Auteur : Georges Rouzeau
Photo : ©mihailomilovanovic/iStock